LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

Le philosophe Voltaire
(1694 -1778)

 

Le renouveau intellectuel et la conquète du bonheur grace au mouvement des Lumières

 

Nous allons avec ce développment sur le mouvement des Lumières (1715-1789), pouvoir comprendre, analyser et décrypter tout le rayonnement des Lumières, ainsi que de son attachement légitime pour la liberté, le bonheur, la réflexion et de la puissance intellectuelle. Cette puissance culturelle est hautement nécessaire dans une continuité logique qui fait la jonction entre l'histoire et la liberté personnelle, celle de l'homme qui en toute capacité à compris la resultante associée à la puissance tragique.

 

Le siècle des Lumières, un mouvement pricipalement Européen alliant la philosophie , aux progrès scientifiques et aux idées nouvelles, transmises de par l'intensité remarquable des philosophes du XVIIIe siècle. Je pense avec conviction profonde que cette fascinante production intellectuelle et philosophique retient en son centre, toute l'universalité des connaissances de L'Encyclopédie ( 1751 -1772). Cette oeuvre représente l'essence meme de cette époque avec comme collaborateurs Denis Diderot ( 1713 - 1784 ) et le mathématicien Jean le rond d'Alembert ( 1717 - 1783). La volonté principale du Siècle des Lumières est donc la transmission du savoir et des connaissances dans un but humaniste et avec cette volonté d'éclairer le monde, plongé dans la révelation et antagoniste, donc marquant une opposition avec l'obscurité de l'ignorance. Le mouvement des lumières se définit comme une poursuite de la raison et des connaissances, un aboutissement des progrès scientifiques dans le but de libérer l'homme de l'obscurantisme religieux, et également de l'absolutisme du pouvoir politique. La marche vers le bonheur s'accompagne d'une volonté très forte de transmettre des nouveaux concepts variés tout comme l'idée du "Despostisme éclairé " dans le domaine de la politique et le culte du bonheur individuel qui passe par le rejet des dogmes liés à la religion et de ses mythes, les philosophes des lumières refusent le pouvoir omniscient de la religion qui n'explique par les phénomènes des causes et des effets.

 

Le siècle des lumières entre progrès scientifiques et naissance de l'homme moderne

 

Le XVIIIe siècle est une époque formidable en faveur des avancées scientifiques, tout simplement privilègier les connaissances et l'expérimentation scientifique au lieu des dogmes religieux, la théologie voit sa suprématie diminuer de par la superbe brillance de l'esprit humain, et de sa recherche de la verité. Nous pouvons citer Isaac Newton (1643-1727) grand mathématicien anglais qui arriva à comprendre la signification et les effets de la gravité terrestre. Le 5 juillet 1687 avec la publication de son célèbre ouvrage Philosophiae naturalis principia mathematica il dévoile la loi universelle de gravitation... Il existe également ce que en Physique nous nommons G pour la Constante gravitationnelle. Continuons avec Le célèbre Naturaliste Buffon (1707 -1788) auteur de l'histoire naturelle dont la publication s'etend de 1749 à 1789, oeuvre encyclopédique et scientifique de grande importance ( il décrit les ressemblances morphologiques entre l'homme et le singe) Cette publication inspira les travaux du célèbre Charles Darwin ( 1809 - 1882). Voir la publication du 24 novembre 1859 , l'ouvrage scientifique L'origine des espèces. Rendons hommage également au grand chimiste francais Antoine Lavoisier (1743-1794 ) representé comme le père de la chimie moderne. Dans un champs allié oberservons mes chers amis, les travaux historiques du physicien italien Alessandro Volta ( 1745 - 1827 ) inventeur de la pile voltaïque en l'an 1800.

 

Le Siècle des lumières dont le francais est la langue de réference jusqu'a la cour impériale Russe , est le digne héritier des textes fondateurs de la société démocratique moderne tel que L'Habeas Corpus ( interdiction des arrestations sans motif) de 1679 et notamment le Bill of Rights de 1689. Nous pouvons donc attester que le siècle des lumières a trouvé une raisonnance particulière en Anglettere. Les lumières symbolisent également l'essor de la philosophie et de la bourgoisie qui souhaite plus de pouvoir et donc la fin des privilèges, d'ailleurs de nombreux philosophes et d'intellectuels sont d'origine bourgeoise, tel le célèbre Francois-Marie Arouet dit Voltaire (1694-1778) ou encore le  philosophe genevois ( 1749- 1832)  Jean - Jacques Rousseau ( 1712- 1778) auteur du livre  Le " Contrat Social " de 1762 qui inspira la révolution francaise du 14 juillet 1789.  Il est également auteur du " Discours sur l'origine des fondements des inégalités parmi les hommes "  de 1755 Une célèbre thèse rousseauiste se distingue à savoir que l'homme est à l'origine bon et que c'est la société et son injustice qui le corrompt. Excellente transition qui me permettera de vous rappeler le conflit idéologique qui opposa ces deux philosophes, en cause notamment le séisme de Lisbonne de 1755, S'incrivait alors un grand débat philosophique dans toute l'europe , autour des termes du Malheur et de la providence.

 

 Le siècle des Lumières : Un combat pour la liberté et de réhabilitation pour l'histoire

 

Le combat pour la liberté est d'une densité stupéfiante, elle se pose comme le creuset fondamental de l'existence humaine en proie au renouveau symbolique et hautement important de cette volonté de paix et de justice. Le siècle des Lumières a également permis une réhabilitation de certaines affaires judiciaires comme l'affaire Calas 1761-1765 ( Un protestant injustement accusé d'avoir tué son fils pour empecher de se convertir au Catholicisme)   ou encore celle du Chevalier de la barre de 1766 ou un jeune homme de 20 ans est condamné a mort pour blasphème envers la religion chrétienne. Le philosphe Voltaire intervient dans ces deux célèbres affaires dans le but de faire la lumière sur ces faits et de réhabiliter , les victimes de cette injustice. En réalité il y a un nouveau paradigme durant cette époque celui de satisfaire l'hedonisme et de conquerir le bonheur sur terre... La philosophie des lumières croit fortement en l'individualisme et dans l'experience par souci de comparaison et d'analyses, elle représente une libération des convenances elle cherche a rendre la place dominante à l'homme, de le placer au centre de l'univers tel les preceptes de l'humanisme avec toutefois l'apport de la laicité. Le mouvement des lumières est une époque ou la réflexion s'accocie au débat, à l'experimentation, à l'oberservation... Il ne suffit plus de croire à des récits mythiques mais plutot à réussir à posseder un libre arbitre, qui est le profonde résultante d'un état intelelctuel en total mouvement. Cette époque croit fortement à l'apport subtanciel du Logos, celui du débat philosophie , de la raison et de la connaissance. 

 

 

L’encyclopédiste Denis Diderot (1713-1784)

L'enlightenment de la Cyclopaedia de Ephraim Chambers à la construction d'une nouvelle société plus juste

 

Le mouvement des lumières est à l'origine du nouvelle définition de la société moderne, d'une nouvelle organisation sociale et sociétale. Les philosophes nourrissent beaucoup d'espérance ils souhaitent une monarchie modérée avec une plus grande liberté citoyenne et la fin de la société d'ordre et donc des privilèges ( Clergé, noblesse, Tiers-Etat). Ils contestent fortement les avantages de la noblesse et du clergé et imaginent avec un  grand sens de l'utopie, une nouvelle société plus juste et égalitaire.  Notons que les philosophes luttent symboliquement contre le fanatisme religieux, la toute puissance de l'église. Le Baron de Montesquieu (1689-1755)  dans son ouvrage " de L'esprit des lois" de 1748 defini une nouvelle société ou règne la séparation des pouvoirs ( Legislatif, exécutif et judiciaire). Il associe cette séparation des pouvoirs comme garantie de la démocratie. Il est également un opposant à l'esclavage (abolition en 1848) il critique et combat l'esclavage dans les " Lettres persanes"  roman épistolaire de 1721, qui remet en cause le sytème de la société francaise, une manière habile de pouvoir contourner la censure. Denis Diderot se sert des ouvrages de Dyche, de Chambers (1680-1740) notamment pour creer et concevoir l'organisation de L'encyclopédie... Il est de ce fait le superviseur de cet ouvrage monumental, et de la société de gens de lettres, elle rencontre un grand succès, imprimée à 4255 exemplaires. Cet ouvrage va démocratiser le savoir, notamment dans les sphères bourgeoises.

La déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 aout 1789.

 Le dictionnaire universel Cyclopaedia (1728) est une grande oeuvre puisque elle permet le developpment et l'inception de l'encyclopedie des Lumières. Au commencement une pensée de adapter ces ouvrages encyclopediques et generaux, mais au final une oeuvre grandiose et histoire voit le jour. L'innovation est un maitre mot du Siecle des Lumières, cette époque majestueuse entre volonté de liberté, d'égalité, de fraternité, le tout fusionnant avec la gloire historique du rayonnement culturel , intellectuel, scientifique. Il y a une facculté grandiose associée à ce mouvement , la capacité de convaincre et de faire naître la puissance de la conviction... Obervons le parcours exceptionnel du général de la révolution Toussaint L'ouverture (1743-1803) Héros de l'indépendance haitienne et de l'abolition de l'esclavage. Il etait fasciné par l'esprit universel des Lumières, il en est le principal répresentant et héritier aux Antilles. 

 Le Siècle des Lumières prend fin symboliquement lorsque éclate la prise de la Bastille le 14 juillet 1789, sur fond de crise et de disette ( augmentation très importante du prix du pain) ... Les parisiens prennent la Forteresse de la Bastille et éxecute le Gouverneur de la bastille, le Marquis de Launay (1740-1789). La suite voit le jour avec la naissance de la première constitution ( 3 septembre 1791) et le début de la monarchie parlementaire avec l'assemblée nationale constituante. Sans omettre bien evidemment la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 aout 1789. Un point fondamental pour expliquer la naissance de la société francaise moderne , par opposition à l'Ancien régime et au féodalisme. 

 

 

Le romantisme révolution philosophique en opposition avec le mouvement des Lumières

 

 

Mes chers amis je vous proposerai une analyse à propos des limites théoriques du mouvement des Lumières et pourquoi le mouvement du romanstisme permet selon ses auteurs et défenseurs de mieux cerner l'humanisme véritable et donc de la sensibilité de l'homme qui affronte les dures épreuves de l'existence. Tout d'abord nous pouvons affirmer que ce mouvement littéraire est apparu en allemagne en 1770 - 1780 en opposition à l'universalisme abstrait des lumières. Les représentants du mouvement du Sturm und Drang ( tempête et passion en allemand) sont à l'origine des prémices du romantisme. Il existe une oeuvre symbolique du mouvement du romantisme, celle du peintre allemand Caspar David Friedrich (1774-1840) Le voyageur contemplant une mer de nuages. Ce mouvement se montre plus proche des souffrances humaines, du génie créatif, le sentiment exacerbé , d'une vision dramatique de l'humanité... Les deux blessures , du spectre de la terreur révolutionnaire de 1793 et de la défaite de 1815 à Waterloo signifiant l'effrondement de l'empire napoléonien. a généré des douleurs, des doutes et un sentiment de rupture...

Le voyageur contemplant une mer de nuages ( 1818)